Bonjour Citrixiens et Citrixienes en herbe,

Pour ceux qui connaissaient l’ancien site (avant qu’il ne crash), c’est de la redite. Donc c’est plus destinée à tout ceux qui posent encore la question lors des avant-ventes par exemple.

Il est impossible et voir très risqué de partir des chiffres que l’on peut trouver sur Internet. Ces chiffres doivent servir à titre d’exemple mais jamais comme base pour un dimensionnement d’architecture.

Pour les raisons suivantes;
– les résultats de tests présentés sur le Net sont fait dans des environnements machines et contexte qui sont dans 99,9% des cas complètement différent du votre
– L’usage utilisateur est toujours différents selon les contextes de l’entreprise. D’une société à l’autre, vous n’avez pas 2 personnes au même poste qui utiliseraient un logiciel complètement de la même manière.
– D’une société à l’autre le panel d’application n’est jamais le même et donc l’usage d’une session Citrix n’est jamais la même.
– Sans oublier que vous n’avez peut être pas les mêmes systèmes d’antivirus et quand bien même ils le seraient, ils ne seraient pas utilisés de la même manière.
– L’architecture d’impression diffère toujours aussi, de part son type de parc et de son usage.
– Ou bien le système et gestion de fichiers serait aussi complètement différent…
…etc.

Bref vous avez trop de paramètres variables pour dire, je prends un chiffre et je multiplie par le nombre d’utilisateur, etc…

Celui qui dit, « pour tant de d’utilisateurs, d’applications, il vous faut ça… » sans proposer une phase de tests de montée en charge en bon et dû forme, serait un devin dont il faudrait se méfier 😉

Cependant j’ai déjà des sites ne pas faire de phase de tests en amont et s’en mordre les doigts six mois après. Et pourtant c’était pas faute de prévenir.

Il existe sur le net une palanque d’outil pour faire vos tests de montée en charge. Citrix propose EdgeSight For Load Testing pour faire du capacity and planning.

Conclusion : Si vous partez des abaques (toujours en fonction de la société et de l’usage de ses applications) fait avec attention dès le départ, moins de problèmes vous aurez lors de l’exploitation notament quand vous passez en production.
Car dans l’absolue le risque 0 n’existe pas.

Bonne journée à tous,
Patrice Jacques-gustave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.