Hello Citrixiens et Citrixienes en herbe,

En cette fin de week-end, un petit post pour expliquer qu’est ce qu’un Magasin de données, continuant ainsi sur cette liste:
Les fondamentaux – Qu’est ce que le service IMA ?
Les fondamentaux – Qu’est ce que le protocol ICA ?
Les fondamentaux – Introduction à l’infrastructure de virtualisation d’applications

Que vous montiez une architecture XenApp, XenDektop, Provisioning Server, ou encore Smart Auditor, etc… des informations sont enregistrés dans une base de données centralisées.

Pour ce post, je vais m’attarder sur l’architecture XenApp. Dans une ferme de serveur XenApp, toutes les informations statiques sont enregistrées dans un Magasin de Données (DataStore) soit sous format MSAccess, MS SQL Server, Oracle Database ou DB2.


Les informations statiques correspondent par exemple aux noms des serveurs, ou aux comptes administrateurs de la ferme, qu’elles sont les applications publiées et leur paramètres, les règles de stratégies, etc… Bref tout ce qui ne changent pas quand un utilisateur se connecte à un serveur XenApp de la ferme.

Ce Magasin de Données (DataStore) est un point essentiel de votre architecture XenApp. Donc son choix, ses performances, sa sécurité, etc… sont à prendre en compte dans votre architecture global XenApp. Par exemple, le choix d’une base MS Access se prend pour une maquette ou une petite ferme de serveur (10 max en général, et là je parle que de mon expérience bien sur).

Si vous choisissez un Magasin de Données MS Access, l’installation de XenApp se charge de l’installer et de la configurer (par défaut le nom de la base sera MF20.mdb). Si vous choisissez un autre type de base de données, il vous faut créer d’abord l’instance sur le serveur de base de données.

La différence crucial entre ces modes, est la suivante :
– Avec un Magasin de Données MS Access local au premier serveur installé par défaut, tout les autres serveurs de la ferme sont en mode direct.
– Avec un Magasin de Données SQL, Oracle ou DB2, tout les serveurs de la ferme peuvent se connecter en même temps et vous assureriez ainsi une redondance de connexion. Comptez bien sur le mode de licences lié au type de base de données que vous avez choisit.

A partir du moment, où vous lancez une console d’administration, ou qu’un serveur est actif, via le service IMA, il y a un accès en lecture ou en écriture dans la base.

Si vous avez des questions ou des remarques, je reste open,
A bientôt
Patrice Jacques-gustave

One thought on “Les fondamentaux – Qu’est ce que le Magasin de Données (DataStore) ?

  1. Merci pour ce schéma récapitulatif, on voit bien les différents composants que tu nous présente depuis le début de ton blog dans cette catégorie.
    Ai tout compris ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.