1.Installation basique d’un serveur Check MK

1.Installation basique d’un serveur Check MK

You are here:

Check MK pour Citrix

CHECK MK WEB ADMINCheck MK est un outil de monitoring, de supervision et de troubleshooting des environnements Citrix, très utile. L’éditeur propose des versions gratuites et des versions sous licences pro.

De base, dans les versions gratuites, soit vous pouvez télécharger une full version, limité dans son optimisation des traitements des données mais illimité en terme de cible à surveiller, soit vous pouvez installer une version gratuite optimisée dans ses traitements de données mais limité à 10 cibles par Site (et 2 Sites maximum configurables).

Pour ma part, j’opte le plus souvent pour la version optimisé avec 10 cibles et je choisis à l’instant T ce que je dois surveiller pour mes audits d’infrastructure Citrix.

Ensuite, selon les besoins, la version Enterprise est plus qu’appréciable, surtout que ce n’est pas excessif, en terme de coût annuel.

Installation

L’installation de Check MK est dès plus simple, surtout pour ceux qui ne maitrisent pas Linux (et qui de surcroit n’auraient ni le temps ni l’envie d’apprendre Linux). c’est dire à quel point c’est simple à mettre en place.

Cet article ne couvre pas l’installation de CentOS 8.

  1. Récupérer une édition sur la page de téléchargement Check MK,
  2. Copier les sources sur votre serveur CentOS 8 (avec winscp par exemple),
  3. Entrer les lignes de commandes suivantes;
    1. sudo dnf config-manager –set-enabled PowerTools
    2. cd /tmp/ (emplacement sélectionné où j’ai positionné la source d’installation check-mk-enterprise-1.6.0p18.demo-el8-38.x86_64.rpm)
    3. sudo yum install check-mk-enterprise-1.6.0p18.demo-el8-38.x86_64.rpm
    4. sudo omd version (vérification de la version installée) (option)
    5. sudo omd create site (où le mot site représente le nom que vous choisissez à votre guise). A cette étape, il vous est indiqué le mot de passe du compte par défaut cmkadmin
    6. sudo omd start site (où le mot site représente le nom que vous avez choisit à l’étape précédente)
    7. sudo setsebool -P httpd_can_network_connect 1 (si ce n’est pas déjà fait)
    8. sudo firewall-cmd –zone=public –add-service=http –permanent (si ce n’est pas déjà fait)
    9. sudo firewall-cmd –reload

 

Pour finir, il ne vous reste plus qu’à vous connecter à l’interface web d’administration avec le compte crée par défaut lors de la création du site

Console Admin Check MK

Console Admin Check MK

Console Admin Check MK

Console Admin Check MK

Patrice JACQUES-GUSTAVE